Le nouveau docteur, brillant, renfermé et secret, rencontre un infirmier au grand cœur… et leur couple est de nature à renverser tous les obstacles.

Après un burn-out, le Dr Hong-Wei Wu, Taïwanais naturalisé Américain, s’installe à Copper Point, Wisconsin. La belle carrière qui lui était promise semble avoir sombré avant même de démarrer. Alors qu’il envisage une vie effacée et tranquille, son jeune assistant a sur lui un impact inattendu.

Quant à Simon Lane, il ne s’attendait pas au charme irrésistible de son nouveau patron. Le chirurgien accepte son aide pour emménager et l’en remercie par de délicieux plats taïwanais. Malheureusement, le règlement de l’hôpital Ste Anne interdit les relations entre le personnel, aussi leur amour est-il condamné… à moins que le couple soit prêt à tout risquer.

Simon souffre de cacher leur relation et Hong-Wei n’envisage pas de renoncer à lui. Pour vivre ensemble, ils vont devoir affronter l’administration de l’hôpital et la communauté de Copper Point. Ce faisant, quels autres secrets risquent d’être révélés ?

Et que vont découvrir Hong-Wei et Simon sur eux-mêmes ?

Mon avis :

Je suis contente de voir que depuis deux ans, la romance élargit son champ de potentiels héros. On sort enfin des hommes stéréotypés blancs blonds ou bruns… et les auteurs américains s’intéressent à d’autres communautés. Il faut aussi saluer ici le fait que l’autrice a approfondi cet aspect sans tomber dans des clichés. Justement, elle confronte l’irruption du très brillant et « très exotique » américano-taïwanais  Hong-Wei Wu dans cette petite ville du Wisconsin avec les réactions interloquées de ses habitants. Si l’orientation sexuelle ne posera pas de problème, ce sont les us et coutumes de notre héros, en pleine phase d’adaptation, qui interpellent ces rudes américains des grands espaces montagneux.

Il n’y a pas beaucoup de rebondissements (et c’est très bien ainsi d’ailleurs !), nos deux héros tombant très rapidement amoureux l’un de l’autre, s’engageant irrésistiblement et avec enthousiasme dans cette relation touchante et passionnée. C’est le contexte qui est parfaitement décrit ici. L’hôpital est au centre de l’intrigue, les notables rétrogrades, affairistes, et dominateurs de cette petite ville ayant mis le grappin sur l’administration et la gestion. Au passage et c’est récurrent avec Heidi Cullinan, elle s’empresse de fustiger et de dénoncer l’injustice du système médical américain tout en pointant ses dérives.

Les personnages secondaires sont très importants dans ce roman. Se dessinent les prochaines relations des futurs héros, les conflits latents…  Ces personnalités assez fortes, ces petites intrigues  viennent contrecarrer ou s’entremêler avec la vie compliquée de Hong-Wei et Simon… adorables héros que l’on ne peut s’empêcher d’aimer. Alors oui, l’ensemble est léger, mais l’autrice parvient à rendre son scénario crédible, et à ce que son histoire sonne juste. Un très sympathique divertissement… parfait pour une lecture d’été. J’ai ainsi commencé le deuxième tome… Copper Point est addictive à souhait !

Ma note : 4,7 / 5